Skip to main content
Protection Civile et Operations d'Aide Humanitaire Européennes
Systèmes d’information et d’alerte précoce

Fiche info

Qu'Est-ce que c'est ?

Les systèmes d’information et d’alerte précoce de l’UE aident le Centre de coordination des interventions d’urgence à surveiller les catastrophes et risques de catastrophe à travers le monde. Le Centre surveille par exemple les séismes et tsunamis, cyclones, éruptions volcaniques, sécheresses, inondations et incendies forestiers.

Le fait de disposer d’informations scientifiques sur les situations d’urgence améliore la sécurité et la protection des citoyens européens. Les outils de veille de l’UE complètent aussi les informations disponibles aux États membres et aident leurs services de secours à intervenir à chaque fois que c’est nécessaire.

Pourquoi est-ce important ?

Les conditions météorologiques extrêmes et les risques causés par l’homme, comme les accidents industriels, peuvent provoquer une catastrophe à tout moment et en tout lieu. Toutefois, la planification, le suivi et l’alerte précoce appropriés permettent d’atténuer leurs effets.

Parfois ils permettent même d’éviter que les effets de ces risques n’évoluent en une réelle urgence ou crise à grande échelle. Grâce aux systèmes d’information et d’alerte précoce de l’UE, les pays membres ont pu mettre en place des systèmes d’intervention d’urgence plus efficaces et résilients.

Les systèmes d’information et d’alerte précoce sont un pilier important de la stratégie de l’UE pour protéger les populations vivant en Europe et dans le reste du monde. Ils permettent de réduire l’impact des catastrophes en faisant le lien entre les phases de prévention des risques et d’intervention lors de catastrophes.

En cas de catastrophe, l’alerte donnée aux populations et la mobilisation des services d’urgence est prioritaire et doit être la plus rapide possible pour sauver un maximum de vies et protéger les emplois et l’environnement. Une surveillance continue et des alertes précoces aident à mieux anticiper les risques et à avertir la population des zones potentiellement dangereuses. 

En quoi consiste notre aide ?

L’UE soutient ses États membres dans l’évaluation des risques, en complétant leurs systèmes d’information et d’alerte rapide en temps réel. Ces outils contribuent à la conduite d’une analyse et d’actions rapides grâce aux alertes précoces.

Ces alertes permettent au Centre de coordination des interventions d’urgence de produire une évaluation précoce exhaustive. Elles permettent aussi de mettre en place des actions rapides dans le cadre de la protection civile de l’UE, dans l’UE et le reste du monde.

Une étroite coopération avec divers instituts de recherche facilite le développement d’outils de prévision et de gestion des catastrophes, tant pour les risques naturels que ceux causés par l’homme :

  • Le système mondial d’alerte et de coordination en cas de catastrophe : produit des alertes et estimations de l’impact des séismes, tsunamis, cyclones tropicaux, inondations, éruptions volcaniques et sécheresses dans le monde entier.
  • Les systèmes européen et mondial de sensibilisation aux inondations : donnent l’alerte jusqu’à quinze jours à l’avance dans les cas d’inondations, en Europe et dans le monde.
  • Les systèmes européen et mondial d’information sur les incendies forestiers : anticipent jusqu’à dix jours à l’avance les conditions météorologiques dangereuses et fournissent des informations quasiment en temps réel concernant les feux actifs et zones brûlées. Ils analysent la gravité et le risque posé par chaque incendie de forêt pour la population locale et l’environnement. Ceci favorise la prise de décisions éclairées pour le déploiement des moyens de lutte contre les incendies sous rescEU.
  • Les observatoires européen et mondial de la sécheresse : fournissent des informations concernant les risques de sécheresse en Europe et dans le monde, incluant par exemple des indicateurs météorologiques, les anomalies d’humidité au niveau des sols, les problèmes en matière de végétation, et les faibles débits des rivières.

Ces systèmes d’information et d’alerte précoce font partie du programme européen Copernicus.

Grâce au service Copernicus de gestion des urgences, le Centre de coordination de la réaction d’urgence peut également produire différentes cartes satellitaires. Le but est ainsi de surveiller les évènements depuis l’espace avant qu’ils n’aient lieu et d’évaluer leur impact une fois qu’ils ont touché une zone.

Le satellite Copernicus joue un rôle crucial dans le déploiement d’une aide dans le cadre du mécanisme européen de protection civile.

En outre, un système de 24 satellites Galileo et stations au sol fournit des informations de positionnement géographique aux États membres afin qu’ils puissent diffuser des messages d’alerte.

Dans le cadre de son initiative pour des partenariats scientifiques européens, la Commission européenne a établi le Partenariat scientifique européen sur les risques naturels. Il offre un service de veille et de conseil scientifique 24h/24 et 7j/7.

Ce partenariat couvre les séismes, tsunamis, phénomènes météorologiques extrêmes, inondations, éruptions volcaniques et incendies forestiers, à l’échelle européenne et mondiale. Il sera bientôt étendu pour couvrir également les risques causés par l’homme.

L’UE coopère également avec d’autres organisations comme la Commission océanographique intergouvernementale de l’UNESCO. Un accord avec le Centre sismologique méditerranéen européen a permis une détection plus rapide et précise des séismes dans la région méditerranéenne.

Soutenir les systèmes d’alerte publics de l’UE

Les outils d’alerte précoce de l’UE complètent les systèmes d’alerte publics.

Pour cela, l’UE travaille en étroite collaboration avec les États membres pour établir et développer leurs systèmes d’alerte publics. L’objectif est ainsi de protéger les citoyens des catastrophes.

L’UE collabore avec tous les États membres pour mettre en place des systèmes permettant d’atteindre et d’alerter les personnes affectées par les dangers naturels ou causés par l’homme.

Dernière mise à jour: 03/02/2022
Photo: Union européenne, 2015 (photographer: Ezequiel Scagnetti)

Faits & chiffres

Les systèmes d’alerte précoce sauvent des vies et protègent les moyens de subsistance et l’environnement.

Les systèmes d’alerte précoce spécialisés de l’UE surveillent les risques dans l’UE et le reste du monde.

Pour une protection optimale, l’UE fait partie d’un réseau d’organisations scientifiques et coopère étroitement avec l’ensemble des pays membres.