Skip to main content
Protection Civile et Operations d'Aide Humanitaire Européennes
© Annet Kyambadde/CARE International - Uganda, 2020
Renforcement capacitaire

Fiche info

Qu'Est-ce que c'est ?

Le renforcement capacitaire permet au secteur humanitaire de fournir une aide plus efficace. Il a pour objectif d’(i) aider les organisations à s’adapter aux dernières évolutions du secteur, (ii) améliorer la qualité de leur réponse, (iii) tester de nouvelles approches ou adopter de nouvelles méthodes de travail, (iv) innover davantage et (v) améliorer leur coopération et réponse collective aux crises.

Le renforcement capacitaire implique que les organisations humanitaires partagent les savoirs, l’expertise et les bonnes pratiques de sorte à pouvoir réagir mieux et plus rapidement aux urgences. Travailler de façon coordonnée et complémentaire les aidera en outre à répondre aux besoins humanitaires de manière efficace et efficiente.

Pourquoi est-ce important ?

La capacité des organisations humanitaires à fournir une aide a atteint sa limite. Bien que les fonds alloués à l’aide humanitaire aient considérablement augmenté ces dernières années, les besoins mondiaux se sont accentués de manière disproportionnée.

Les Nations unies estiment que 274 millions de personnes auront besoin d’une aide humanitaire en 2022. C’est presque 40 millions de personnes de plus que les estimations de 2021. Par conséquent, l’écart entre les besoins humanitaires et les ressources disponibles dans le monde se creuse.

Dans ce contexte difficile, les acteurs du secteur humanitaire doivent s’adapter constamment aux nouveaux défis et mieux coopérer les uns avec les autres afin de maximiser leur effet bénéfique sur le bien-être des populations dans le besoin.

Cela consiste par exemple à :

  • développer des protocoles permettant de partager les données personnelles de façon sécurisée
  • renforcer la capacité des intervenants à prendre en compte les personnes en situation de handicap dans leurs programmes
  • rendre l’aide humanitaire, notamment les hébergements et les pompes à eau, plus respectueuses de l’environnement. 

En quoi consiste notre aide ?

La Commission européenne contribue au renforcement capacitaire ainsi qu’à la définition de la gouvernance du système humanitaire international, par le biais des fonds qu’il alloue au programme de renforcement des capacités de réaction (ERC). En 2022, nous avons ainsi alloué € 19,8 millions de fonds à l’ERC.

L’ERC fournit un financement de départ aux initiatives qui lancent et développent de nouvelles approches et méthodes de travail, en faveur du secteur humanitaire.

Ces initiatives doivent donner des résultats et être viables. Notre objectif est donc que chaque euro dépensé ait une incidence maximale sur le quotidien des populations les plus vulnérables.

En 2022, la Commission a identifié les domaines suivants dans lesquels les interventions en termes de capacité mondiale sont susceptibles d’améliorer l’action humanitaire.

Financement innovant

Consiste à utiliser les subventions humanitaires pour accélérer, atténuer les risques et attirer des financements supplémentaires en vue d’obtenir les investissements nécessaires pour répondre aux besoins humanitaires actuels. Ceci est particulièrement vrai dans un climat économique rendu plus difficile par la pandémie de COVID-19 et les conflits toujours plus nombreux.

Numérisation

Utilisation responsable des technologies dans l’action humanitaire. La numérisation aide à rendre l’aide humanitaire plus efficace, responsable et rentable. Elle mobilise également les compétences et l’expertise technique du secteur privé et des communautés de recherche.

Droit international humanitaire (DIH)

Soutenir les actions des partenaires humanitaires qui permettent d’accroître le respect du DIH par les groupes armés étatiques et non-étatiques. Le but est de contribuer de la sorte à la protection des civils, des structures civiles, des travailleurs humanitaires et du personnel soignant dans les conflits armés.

Déplacements dus aux catastrophes

Comprend (i) la préparation aux catastrophes, les activités de recherche et de collecte de données, (ii) le renforcement des réponses opérationnelles pour aider les populations déplacées de force, et (iii) le renforcement du multilatéralisme pour mobiliser des efforts mondiaux coordonnés dans ce domaine.

Soutien au processus de Grand compromis

Le Grand compromis est un accord unique conclu entre certains des principaux bailleurs de fonds et organisations humanitaires du monde entier. Il a pour objectif d’améliorer la façon dont l’aide humanitaire est apportée en faisant en sorte de la rendre plus efficace et performante.

Lutte contre la dégradation de l’environnement dans le cadre humanitaire

Le but est de protéger l’environnement naturel et d’atténuer les risques subis par les populations les plus vulnérables en conséquence à la dégradation de l’environnement. Nous nous engageons aussi à réduire l’impact de l’action humanitaire de l’UE sur l’environnement tout en aidant nos partenaires à faire de même.

Action anticipée

Offre un moyen de réduire l’impact humanitaire du changement climatique et d’améliorer la résilience des communautés, notamment des groupes contraints au déplacement dans les régions vulnérables exposées aux catastrophes naturelles.

Dernière mise à jour: 04/10/2022

Faits & chiffres

Entre 2017 et 2021, l’EU a financé plus de 30 projets par le biais de son Programme de renforcement des capacités de réaction (ERC), grâce à une aide de plus de € 20 millions.

Dans le cadre du Plan de mise en œuvre humanitaire (HIP) 2022, l’UE a affecté € 19,8 millions aux nouveaux projets devant être financés via l’ERC.

Version PDF imprimable

4 OCTOBRE 2022
Capacity building
English
(378.84 KB - PDF)
Télécharger