Skip to main content
Protection Civile et Operations d'Aide Humanitaire Européennes
Inclusion du handicap

Fiche info

Qu’est-ce que c’est ?

Les personnes handicapées sont les personnes qui souffrent d’une déficience physique, mentale, intellectuelle ou sensorielle durable pouvant les empêcher de participer pleinement et effectivement à la société.

Comme l’indique la Convention relative aux droits des personnes handicapées, la notion de handicap évolue et « résulte de l'interaction entre des personnes présentant des incapacités et les barrières comportementales et environnementales qui font obstacle à leur pleine et effective participation à la société sur la base de l'égalité avec les autres ».

Les personnes atteintes d’un handicap sont souvent confrontées à des obstacles qui les empêchent d’accéder totalement à la protection et à l’aide humanitaire. L’inclusion du handicap, par conséquent, a pour but de prendre en compte les besoins spécifiques des personnes handicapées pour veiller à ce qu’elles participent pleinement à l’action humanitaire.

Pourquoi est-ce important ?

En dépit de son importance croissante depuis quelques années, l’inclusion du handicap dans l’action humanitaire reste insuffisante.

On estime que 15 % de la population mondiale possède un handicap, une part susceptible de fortement augmenter avec les crises humanitaires. Pourtant, les moyens de prêter assistance et de protéger les personnes atteintes d’un handicap dans le contexte humanitaire restent insuffisamment adaptés.

En raison de la discrimination et des obstacles environnementaux, physiques, économiques et sociaux, les personnes handicapées sont davantage susceptibles d’être exclues des réponses d’urgence et des services humanitaires. Elles sont aussi exposées à des menaces et à des vulnérabilités supplémentaires.

Pour garantir l’inclusion et la participation totale des personnes handicapées à l’action humanitaire, leurs besoins spécifiques doivent être pris en compte. Les obstacles qu’elles rencontrent doivent être éliminés, réduits et leur impact limité grâce à des facteurs de protection et à des stratégies leur offrant un accès et la possibilité de participer à l’aide humanitaire et à la protection.

En quoi consiste notre aide ?

Politique

L’UE est signataire de la Convention des Nations unies relative aux droits des personnes handicapées (2010) et a accepté la Charte du Sommet humanitaire mondial pour l’inclusion des personnes handicapées dans l’action humanitaire (2016).

En 2019, le service de protection civile et des opérations humanitaires de l’UE a publié des lignes directrices opérationnelles sur l’inclusion du handicap. Elles ont pour vocation de veiller à ce que les besoins des personnes handicapées soient pris en compte dans tous les projets bénéficiant d’une aide humanitaire de l’UE.

Les lignes directrices fournissent des outils permettant d’évaluer et d’abattre les obstacles à un accès significatif à une participation pleine et effective des personnes handicapées à l’aide humanitaire et à la protection. Le but est d’améliorer la qualité des programmes et de proposer des services, une assistance et une protection renforcés, plus sûrs et plus accessibles pour les personnes handicapées dans le cadre des opérations humanitaires.

En 2021, l’UE a publié une nouvelle stratégie européenne en faveur des personnes handicapées. Cette Stratégie s’engage à faire en sorte que les besoins des personnes handicapées soient pris en charge de manière adaptée par l’aide humanitaire de l’UE en prenant soin d’impliquer ces personnes, en coopérant avec la société civile et en encourageant le renforcement de capacités.

L’UE s’engage à intensifier la collecte de données sur les personnes handicapées dans l’aide humanitaire financée par l’UE, par exemple en encourageant l’utilisation du Petit ensemble de questions sur le handicap du Groupe de Washington, un ensemble de questions utilisées pour identifier les personnes présentant des limites fonctionnelles.

La Stratégie stipule qu’il convient d’accorder de l’attention aux enfants et aux jeunes atteints d’un handicap, en particulier dans les sociétés qui sont, ou ont été, le théâtre de conflits et dans les pays en développement où l’accès à l’école et aux services de base est souvent insuffisant. La stratégie fait référence au Troisième plan d’action sur l’égalité des sexes et au plan d'action de l'UE en faveur des droits de l'homme et de la démocratie 2020-2024.

Financement

En 2021, l’UE a financé à hauteur de € 73,6 millions des projets portant, entre autres, sur les besoins des personnes handicapées.

Parallèlement, nous avons financé 232 projets en faveur de l’inclusion du handicap. Nous avons ciblé différents secteurs tels que la santé, la protection, le logement, l’eau, l’assainissement et l’éducation.

Actions

Voici quelques exemples récents d’actions financées par l’UE privilégiant l’inclusion du handicap :

  • soutien psychosocial apporté aux enfants handicapés dans l’Est de l’Ukraine touchée par la crise
  • programmes d’éducation accessibles aux enfants handicapés ougandais
  • rééducation physique d’urgence et sensibilisation aux risques présentés par les mines en Afghanistan.

Dernière mise à jour: 10/03/2022

Faits & chiffres

On estime que 15 % de la population mondiale possède un handicap.

Aide humanitaire de l’UE :
€ 73,6 millions en 2021

Print friendly pdf

Disability Inclusion
English
(215.94 KB - PDF)
Télécharger