Skip to main content
Protection Civile et Operations d'Aide Humanitaire Européennes
© Solidarités International, 2020
Mali

Fiche info

Introduction

Une crise complexe touche le Mali, avec des conflits et de l’insécurité qui déclenchent (i) DES déplacements de population à grande échelle, (ii) une instabilité socio-politique, (iii) des chocs climatiques et des épidémies et (iv) des niveaux d’insécurité alimentaire et nutritionnelle sans précédent.

Le pays enregistre un nombre croissant de violations des droits humanitaires et du droit international humanitaire. Les attaques violentes par les groupes armés affectent désormais la plus grande partie du pays.

En conséquence, on estime que 7,5 millions de personnes (plus d’un Malien sur trois) ont besoin d’une aide humanitaire en 2022, soit 20 % de plus qu’en 2021.

Quels sont les besoins ?

Depuis 2012, le conflit au Mali affecte des millions de civils. Les violences ont augmenté depuis 2018, entraînant de graves violations du droit international humanitaire. Deux coups d’État (en août 2020 et mai 2021) et des tensions avec la communauté internationale n’ont fait qu’ajouter à l’instabilité générale.

Plus de 1,3 millionde personnes ont fui leur foyer depuis 2012. Plus de 440 000 personnes continuent d’être déplacées en 2022, avec peu de chances de retrouver chez elles.

Depuis le début du conflit, 696 000 personnes ont retrouvé leur foyer et 85 000 sont revenues de l’étranger. Elles sont toutes en situation de vulnérabilité extrême. Par ailleurs, 181 000 Maliens continuent de vivre dans trois pays voisins.

Plus de 3 millions de personnes ont besoin d’une protection en 2022, en raison de graves violations des droits de l’homme, et notamment de violences sexuelles.

Le conflit, auquel vient s’ajouter l’irrégularité des pluies, est la principale cause d’insécurité alimentaire. En 2022, 1,84 millionde personnes ont besoin d’une aide alimentaire d’urgence pendant la période de soudure entre les récoltes, un nombre sans précédent. Quelque 309 000 enfants de moins de 5 ans souffrant de malnutrition aiguë sévère ont besoin d’une aide d’urgence, un chiffre en augmentation de 92 % par rapport à 2021.

La violence affecte en particulier le système éducatif : en juillet 2022, 1766 écoles ont été fermées, laissant près de 530 000 enfants et 10 000 enseignants sans école. L’insécurité touche également les travailleurs humanitaires, avec plus de 100 attaques signalées en 2022.

Dans le nord et dans le centre, un centre médical sur cinq ne fonctionne pas et les autres ne sont que partiellement opérationnels en raison de l’insécurité et du manque de personnel.

mali_fr

En quoi consiste notre aide ?

L’UE a alloué plus de € 446 millions d’aide humanitaire au Mali depuis le début de la crise en 2012. Elle est actuellement un important bailleur de fonds humanitaires pour le pays.

En 2021, l’aide humanitaire de l’UE s’est élevée à € 36,5 millions. En 2022, nous avons déjà augmenté notre financement humanitaire au Mali, qui atteint désormais € 47,3 millions. Cette somme comprend € 6 millions issus du Fonds européen de développement qui servent à atténuer la crise alimentaire engendrée par la guerre en Ukraine.

L’aide humanitaire de l’UE au Mali contribue à répondre aux besoins les plus urgents des populations déplacées et vulnérables, dans les zones fragiles ou de conflit. L’UE considère que la protection des civils est un aspect essentiel de sa réponse fondée sur les besoins et adaptée aux conditions du conflit.

Notre aide comprend (i) une aide alimentaire, (ii) la distribution d’articles de première nécessité / d’un hébergement d’urgence, (iii) des soins de santé et de nutrition, notamment un accès aux soins de santé primaires et secondaires, (vi) une protection et un soutien psychosocial, (v) une éducation pour les enfants et (v) une coordination humanitaire et un accès aux lieux reculés pour les travailleurs humanitaires.

Pour aider les personnes déplacées par le conflit, les organisations humanitaires financées par l’UE opérant par l’intermédiaire du mécanisme de réponse rapide fournissent une première aide multisectorielle. Cette assistance comprend la distribution de vivres et d’articles essentiels, d’eau et d’un assainissement et d’une aide à l’hébergement.

D’autres organisations financées par l’UE apportent une protection, ainsi que des services de soins de santé et d’éducation. Lorsque le lieu et les conditions le permettent, l’aide est apportée sous la forme de coupons et transferts en espèces pour permettre aux personnes dans le besoin d’acheter ce dont leur ménage a le plus besoin.

La plupart des services de santé dans le nord et certaines régions du centre du Mali dépendent des organisations humanitaires. L’UE finance environ un tiers des établissements sanitaires qui dispensent des soins et médicaments essentiels.

Pendant la pandémie de COVID-19, les projets humanitaires financés par l’UE au Mali ont adapté leurs mesures pour protéger leurs équipes et bénéficiaires, tout en continuant de fournir une aide vitale aux communautés les plus vulnérables.

Chaque année, l’UE contribue au traitement de la malnutrition aiguë sévère à travers le pays. Nous finançons l’achat et la fourniture d’aliments thérapeutiques et de médicaments essentiels pour les enfants souffrant de cette forme de sous-alimentation.

Les € 86 millions investis dans des soins nutritionnels entre 2011 et 2021 ont permis de fournir le traitement vital nécessaire à environ 700 000 enfants sévèrement malnutris sur cette même période.

Pour accéder aux zones difficilement accessibles du nord et du centre du Mali, l’UE exploite son service aérien humanitaire qui transporte les travailleurs humanitaires et achemine des secours aux populations dans le besoin. En complément à ce service, l’UE contribue aussi au service aérien humanitaire des Nations unies (UNHAS).

L’aide humanitaire et l’aide au développement de l’UE œuvrent conjointement au Mali. Notre but est de garantir une bonne coordination entre, d’une part, les actions menées pour répondre aux besoins humanitaires immédiats, et, d’autre part, les projets qui s’attaquent aux causes profondes des crises. Grâce à l’aide de l’UE, les personnes dans le besoin renforcent dans la durée leur résilience aux crises récurrentes, ce qui leur permet d’être moins vulnérables dans l’avenir.

Dernière mise à jour: 28/10/2022

Faits & chiffres

8e taux de mortalité infantile le plus élevé au monde. (Banque mondiale)

7,5 millions de personnes ayant besoin d’une aide humanitaire.

Plus de 1,84 million de personnes nécessitant une aide alimentaire d’urgence entre juin et août 2022 (Cadre harmonisé).

Plus de 309 000 enfants de moins de 5 ans souffrant de malnutrition aiguë sévère.

Plus de 440 000 Maliens nouvellement déplacés à l’intérieur du pays en 2022 (OIM/HCR, septembre 2022).

Plus de 181 000 Maliens réfugiés au Burkina Faso, en Mauritanie et au Niger (UNHCR).

Plus de 56 000 réfugiés au Mali.

Aide humanitaire de l’UE :
€ 47,3 millions en 2022
Plus de € 446 millions depuis 2012