Skip to main content
Protection Civile et Operations d'Aide Humanitaire Européennes
Soudan

Fiche info

Introduction

L'impasse politique durable qui a suivi le coup d'État militaire d'octobre 2021 a entraîné une réduction drastique de la capacité financière à répondre aux besoins croissants du pays. Cette situation a des conséquences potentiellement dévastatrices sur l’économie et la population soudanaise.

La plupart des acteurs impliqués dans le développement du pays ont suspendu leur aide. De plus, les autorités ne sont pas en mesure d’apporter le soutien nécessaire pour assurer les services de base, notamment de protection, de santé et de nutrition.

Les développements politiques récents ont aussi ravivé les violences interethniques et aggravé l’instabilité dans certaines régions.

Quels sont les besoins ?

En 2022, près de 11 millions de personnes connaîtront des pénuries alimentaires et plus de 14 millions auront besoin d'une aide humanitaire. Cela représente 30 % de la population soudanaise, le taux le plus élevé en dix ans, d’après le Bureau de la coordination des affaires humanitaires de l’ONU (UNOCHA).

Le niveau élevé de l’insécurité alimentaire reste alarmant en raison du conflit, du déclin économique et de l’inflation, avec une augmentation du prix des denrées alimentaires et du carburant. Elle est exacerbée par l’impact du changement climatique et de la pandémie de COVID-19.

Les taux de dénutrition sont parmi les plus élevés au monde. Selon l'UNICEF, 2,7 millions d'enfants et 1,9 million de mères souffrent de malnutrition aiguë, une affection potentiellement mortelle.

Le Soudan compte plus de 3 millions de personnes déplacées et accueille 1,1 million de réfugiés en conséquence aux conflits intérieurs et à l’instabilité régionale.

La situation est la plus sensible au Darfour, qui accueille près de 80 % de ces personnes déplacées. En 2021, plus de 200 incidents violents ont été signalés dans cette région, lesquels ont détruit les moyens de subsistance et entraîné de nouveaux déplacements.

Depuis le début de la crise du Tigré en novembre 2020, des réfugiés éthiopiens continuent de fuir vers les États soudanais de Kassala, Gedaref et du Nil Bleu.

Les organisations humanitaires ont du mal à atteindre les personnes dans le besoin. Ceci est dû aux problèmes d’insécurité, contraintes logistiques associées et tracasseries administratives.

Carte Soudan

En quoi consiste notre aide ?

En 2022, l'UE a alloué € 40 millions d'aide humanitaire au Soudan. Ce financement visera principalement à fournir des services d’urgence de base, une protection ainsi qu’une assistance médicale et nutritionnelle.

L'aide humanitaire de l'UE soutient les ménages les plus vulnérables - les familles déplacées et réfugiées et leurs communautés d'accueil - qui éprouvent des difficultés à se nourrir. L'UE contribue aussi à la nutrition et aux soins des enfants de moins de 5 ans et des femmes enceintes ou allaitantes au Soudan.

Depuis 2011, l'UE a consacré plus de € 700 millions d'aide vitale aux personnes touchées par les conflits, les pénuries alimentaires et la malnutrition, les risques naturels ou les épidémies. L'aide humanitaire de l'UE fournit aux communautés des soins de santé et nutritionnels, une aide alimentaire, un accès à l’eau et un assainissement, un hébergement, une protection et une éducation.

Fin 2021, l’UE a distribué pour € 10,1 millions d’aide d’urgence sous forme de denrées alimentaires et d’aides financières dans tout le pays.

Face aux nouveaux défis posés par la pandémie, les projets humanitaires financés par l'UE au Soudan adaptent leurs mesures et en adoptent de nouvelles pour assurer la sécurité de leurs équipes et bénéficiaires, tout en continuant à fournir une aide vitale aux communautés vulnérables.

Les actions qui étaient déjà axées sur le secteur de la santé continuent d'aider les centres de santé locaux à fournir un accès aux soins de santé et à contrôler et prévenir les épidémies. L’UE soutient également les actions de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) dans le pays concernant les mesures de détection et de lutte contre la COVID-19.

La Commission européenne a, par ailleurs, versé une aide humanitaire de € 100 millions d’euros pour soutenir la mise en place de campagnes de vaccination dans les pays d’Afrique ayant des besoins humanitaires critiques et des systèmes de santé fragiles. Sur cette somme, 2,8 millions d’euros servent à soutenir la campagne de vaccination au Soudan.

L'UE continue de promouvoir le respect du droit international humanitaire, pour garantir un accès sans entrave et sûr à l'aide humanitaire ainsi que la protection des civils.

Dernière mise à jour: 16/02/2022
Photo: Union européenne (photographe: Anouk Delafortrie)

Faits & chiffres

9,8 millions de personnes ont besoin d’une aide alimentaire (IPC)

3 millions de personnes déplacées à l’intérieur du pays (OCHA)

Plus de 1,1 million de réfugiés, dont 8044 000 issus du Soudan du Sud (HCR)

2,7 millions d’enfants et 1,89 million de mères souffrant de malnutrition aiguë (UNICEF)

Aide humanitaire de l’UE :
€ 40 millions en 2022
Plus de € 700 millions depuis 2011