Skip to main content
Protection Civile et Operations d'Aide Humanitaire Européennes
Iran

Fiche info

Introduction

L’Iran, un des pays au monde les plus exposés aux catastrophes naturelles. Séismes, sécheresses, inondations, glissements de terrain et orages de grande ampleur y sont fréquents et lourds de conséquences pour la population et les infrastructures.

Depuis quarante ans, le pays possède une des populations de réfugiés parmi les plus importantes au monde, avec environ 4 millions d’Afghans vulnérables.

Parallèlement, l’Iran est, dans sa région, un des pays les plus affectés par la pandémie de COVID-19. Celle-ci met à rude épreuve un système de santé et une économie déjà affaiblis par les sanctions.

Quels sont les besoins ?

L’Iran accueille la plus grande population de réfugiés afghans, en augmentation depuis la prise de contrôle de l’Afghanistan par les Talibans. Quelque 97 % des réfugiés afghans vivent dans des communautés d’accueil, moins de 3 % vivant dans des camps de réfugiés.

En fonction de leurs enregistrements et documents d’état civil, les Afghans vivant en Iran bénéficient d’une protection et d’un accès aux services de base. Depuis 2015, tous les enfants vivant en Iran ont accès à l’éducation gratuite, quelle que soit leur nationalité. Les structures éducatives sont cependant limitées.

Les besoins de soins de santé sont élevés et les ressources sont insuffisantes pour permettre la prise en charge de tous les réfugiés enregistrés les plus vulnérables.

Malgré les exemptions humanitaires, les sanctions américaines compliquent l’approvisionnement de l’Iran en fournitures médicales essentielles, ce qui empêche Afghans et Iraniens de pouvoir accéder à des traitements vitaux.

Map_Iran_FR

En quoi consiste notre aide ?

En 2022, l’UE a alloué un montant initial de € 11 millions d’aide humanitaire aux populations les plus vulnérables d’Iran, portant à € 111 millions l’aide humanitaire totale apportée par l’UE depuis 2016.

Une partie de ces fonds contribue aux efforts de lutte contre la pandémie de COVID-19 et sert notamment à procurer en urgence du matériel médical, de protection et de test. Le financement humanitaire de l’UE permet aussi d’approvisionner l’Iran en autres médicaments et équipements vitaux.

L’aide humanitaire de l’UE finance la fourniture d’une aide vitale aux réfugiés afghans les plus vulnérables et à leurs communautés d’accueil, par le biais de programmes de protection, notamment via une aide financière attribuée aux plus démunis.

Ces aides en espèces sont utiles pour le renouvellement de documents d’identité et des documents nécessaires à l’inscription des enfants à l’école. Elles servent aussi à couvrir les dépenses liées à l’éducation, au logement, aux médicaments essentiels et aux autres besoins de base.

Pour aider les enfants afghans à s’inscrire dans des établissements scolaires déjà surchargés, l’UE et ses partenaires contribuent aussi à la réhabilitation des écoles, salles de classe et installations sanitaires.

L’aide de l’UE en Iran est apportée par le biais d’organisations caritatives internationales, du Comité international de la Croix-Rouge, de la Fédération internationale de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, et des agences de l’ONU.

Dernière mise à jour: 31/03/2022
Photo: © Union européenne (photographe:Pierre Prakash)

Faits & chiffres

Plus de 780 000 réfugiés afghans enregistrés (HCR)

Environ 4 millions d’Afghans vivent en Iran, dont quelque 2,6 millions de sans-papiers (HCR)

Aide humanitaire de l’UE :
€ 11 millions en 2022
€ 111 millions depuis 2016

Informations associées