Skip to main content
Protection Civile et Operations d'Aide Humanitaire Européennes
© People in Need, 2022 (photographer: Alberto Lores).
Ukraine

Factsheet

Introduction

Depuis le début de l’invasion de l’Ukraine par la Russie le 24 février, les besoins humanitaires du pays ont atteint des niveaux sans précédent. Plus de 17,7 millions d’Ukrainiens auront besoin d’une aide humanitaire et d’une assistance en matière de protection jusqu’à fin 2022.

La guerre en cours met en danger la vie des civils et endommage gravement les habitations et les infrastructures d’approvisionnement en eau, électricité et chauffage, ainsi que les infrastructures publiques telles qu’écoles et établissements de santé. Des millions de personnes ne peuvent plus satisfaire leurs besoins fondamentaux.

L’UE a mobilisé toutes les ressources possibles pour apporter une aide d’urgence à l’Ukraine.

Quels sont les besoins ?

Synthèse

Besoins à l’intérieur du pays

La situation est la plus grave dans l’est et le sud de l’Ukraine, en particulier à Kherson, le long de l’ancienne « ligne de contact » du Donbass et du sud du pays.

L’invasion de l’Ukraine par la Russie a provoqué de graves difficultés sur le plan humanitaire. Des millions de personnes n’ont plus accès aux services fondamentaux tels que l’eau, l’électricité et le chauffage, et les réserves de denrées alimentaires ne sont pas loin d’être épuisées. À l’approche de l’hiver, il est aussi extrêmement urgent de fournir des abris aménagés pour offrir une protection contre les rigueurs de l’hiver.

La guerre a également engendré d’importants problèmes en termes de protection, du fait que les civils sont exposés à des tirs d’obus, des violences armées, aux risques dus aux mines, à la séparation du reste de leur famille, aux pillages, aux expulsions et à la traite des êtres humains.

Les risques pour la sécurité des femmes et des filles sont extrêmement inquiétants, tout comme la situation des groupes les plus vulnérables (enfants, personnes âgées, personnes en situation de handicap et personnes LGBTIQ+). On estime que 3,3 millions de personnes, principalement des femmes et des filles, ont besoin de services de prévention et de réponse aux violences sexuelles et sexistes.

L’accès à l’aide humanitaire et la mise en place de trêves sont essentiels pour assurer l’acheminement d’articles de première nécessité aux personnes dans le besoin et permettre l’évacuation sans danger des civils des zones assiégées.

La communauté internationale est extrêmement inquiète des violations du droit international humanitaire et des accusations de crimes de guerre. L'UE s’est engagée à aider l'Ukraine à faire le nécessaire pour que les auteurs de délits soient traduits en justice.

En quoi consiste notre aide ?

Réponse à la guerre en Ukraine

En réponse à l’invasion de l’Ukraine par la Russie lancée en février 2022, la Commission européenne coordonne la plus vaste opération qu’elle ait jamais menée par le biais du Mécanisme européen de protection civile.

Nous avons fourni des équipements médicaux, mais aussi des équipements spécialisés visant à lutter contre les risques de santé publique tels que menaces chimiques, biologiques, radiologiques et nucléaires, par le biais des réserves d’urgence rescEU. Ces réserves sont basées en Allemagne, au Danemark, en Grèce, en Hongrie, aux Pays-Bas, en Roumanie et en Suède.

D’une valeur totale de près de € 28 millions, cette aide comprend des blouses de protection, des systèmes de décontamination, des respirateurs, des pompes à perfusion, des moniteurs, des appareils à ultrasons, etc.

L’UE coordonne également l’évacuation médicale des patients ukrainiens ayant besoin d’être soignés de toute urgence en les transférant dans des hôpitaux d’Europe afin qu’ils reçoivent des soins spécialisés.

Ces opérations d’évacuation se font notamment à bord du nouvel avion d’évacuation médicale rescEU, financé par l’UE et basé en Norvège.

L’UE vient également en aide aux réfugiés ukrainiens partout en Europe. Par le biais du Mécanisme européen de protection civile, nous avons aussi livré des fournitures à la Pologne, la Moldavie, la Slovaquie, la Tchéquie et l’Agence des nations unies pour les réfugiés (HCR).

19 États membres et la Norvège ont déjà fourni des ressources telles que des abris, des générateurs et des kits d’hygiène rien qu’à la Moldavie. L’UE a aussi mobilisé ses réserves stratégiques rescEU pour la Moldavie, fournissant des respirateurs, des pompes à perfusion, des moniteurs, des appareils à ultrasons et des concentrateurs d’oxygène.

Aide humanitaire de l’UE en Ukraine

Depuis le 24 février, la Commission européenne a alloué € 348 millions aux programmes d’aide humanitaire pour aider les civils affectés par la guerre en Ukraine. Sur cette somme, € 335 millions iront à l’Ukraine et € 13 millions à la Moldavie.

L’aide humanitaire de l’UE aide les personnes restées en Ukraine en leur procurant (i) nourriture, (ii) eau, (iii) articles ménagers de première nécessité, (iv) soins, (v) soutien psychologique, (vi) abri d’urgence et adapté aux températures hivernales, (vii) protection, notamment une éducation en contexte d’urgence, et (viii) aide en espèces afin qu’elles puissent satisfaire leurs besoins fondamentaux.

Nos partenaires ont rapidement rétabli leur présence dans tout le pays et mobilisé l’aide sur le terrain. Malgré des contraintes de sécurité et d’accès, en particulier dans l’est de l’Ukraine, l’aide humanitaire circule dans le pays et arrive aux personnes dans le besoin. 

Plus de 12 millions de personnes ont bénéficié d’une forme ou d’une autre d’aide humanitaire en Ukraine, grâce à l’UE et à ses bailleurs de fonds.

Plus de 8,9 millions de personnes ont reçu une aide alimentaire, et 5,9 millions de plus ont bénéficié d’interventions et fournitures médicales, 2,26 millions d’une aide en espèces et 5,1 millions de services de protection critiques.

Par ailleurs, plus de 5,7 millions de personnes ont pu avoir de nouveau accès à de l’eau potable et bénéficier de services critiques d’hygiène et d’assainissement.

Depuis le début de l’invasion par la Russie le 24 février, les pays de l’UE ont mobilisé à eux seuls près de € 953 millions d’aide humanitaire.

Le service de protection civile et des opérations humanitaires de l’UE est actif en Ukraine depuis 2014. L’aide humanitaire apportée par l’UE et ses États membres depuis cette date s’élève environ à € 1,3 milliard.

Les antennes humanitaires situées en Ukraine et en Moldavie jouent un rôle essentiel dans la facilitation de la coordination humanitaire et du partage d’informations entre les différentes organisations, notamment les bailleurs de fonds, les autorités et les partenaires humanitaires.

L’aide humanitaire financée par l’UE est fournie selon les principes humanitaires d’humanité, de neutralité, d’impartialité et d’indépendance. Elle est acheminée par l’intermédiaire des agences humanitaires de l’ONU, d’organisations non-gouvernementales et du Comité international de la Croix-Rouge.

Chronologie

  1. 11 août
    L’UE a coordonné la fourniture de plus de 60 000 tonnes de matériel d’aide vitale

    Au 11 août, l’UE avait coordonné la fourniture de plus de 66 000 tonnes d’équipements à l’Ukraine en provenance de 30 pays par le biais du Mécanisme européen de protection civile.

    Cette assistance comprenait 180 ambulances, 125 camions de pompiers, 300 générateurs, 35 engins de génie civil et 4 ponts flottants.

  2. 5 août
    1 000 patients ukrainiens transférés dans des hôpitaux européens

    Au 5 août, l’UE avait coordonné 1 000 évacuations médicales de patients ukrainiens par le biais de son Mécanisme de protection civile afin qu’ils puissent recevoir des soins médicaux spécialisés dans des hôpitaux européens.

  3. 27 juin
    Réserves d’urgence rescEU pour faire face aux besoins en fournitures médicales et aux menaces CBRN

    À la demande du gouvernement ukrainien, l’UE fournira pour € 11,3 millions d’aide à l’Ukraine.

    Cette aide comprend des équipements médicaux, des équipements de protection et des équipements spécialisés permettant de faire face à des risques de santé publique tels que les menaces chimiques, biologiques, radiologiques et nucléaires (CBRN).

  4. 9 juin
    L’UE annonce € 205 millions d’aide humanitaire supplémentaires

    Durant sa visite en Ukraine, le Commissaire Lenarčič a annoncé l’attribution d’une nouvelle aide humanitaire dans le cadre des précédents engagements de la Commission. Cette aide porte à € 348 millions le montant total de l’aide humanitaire apportée par l’UE dans le contexte de la guerre en Ukraine.

  5. 3 juin
    L’UE a coordonné plus de 500 évacuations médicales

    L’UE a dépassé les 500 patients ukrainiens transférés dans des hôpitaux européens par le biais du Mécanisme européen de protection civile.

  6. 19 avril
    € 50 millions d’aide humanitaire supplémentaires

    L’UE a alloué € 50 millions de plus pour venir en aide à la population affectée par la guerre menée par la Russie en Ukraine, € 45 millions étant consacrés à des projets humanitaires menés en Ukraine et € 5 millions à la Moldavie.

  7. 12 avril
    Capacité d’intervention humanitaire européenne (EHRC)

    En plus de l’aide humanitaire déjà apportée par l’UE, une opération humanitaire menée en Moldavie a permis de mettre en place un entrepôt à Chisinau pour les partenaires humanitaires et de fournir 1 200 tentes et 4 000 couvertures appartenant à l’UE à des personnes déplacées par le conflit. Un autre entrepôt humanitaire est en cours d’installation à Vinnytsia, en Ukraine.

  8. 6 avril
    EU constitue des réserves stratégiques pour les urgences chimiques, biologiques, radiologiques et nucléaires

    L’UE a mobilisé sa nouvelle réserve rescEU pour fournir des comprimés d’iodure de potassium. Au 6 avril, 3 millions de comprimés avaient été livrés à l’Ukraine par le biais du Mécanisme de protection civile de l’UE, avec l’aide de la France et de l’Espagne.

  9. 29 mars
    Création par la Commission européenne d’un nouveau canal de dons privés destinés à l’Ukraine

    Les dons en nature permettront de fournir des articles d’urgence tels que médicaments, vaccins, équipements médicaux, tentes, lits et couvertures de survie grâce à cette extension du Mécanisme de protection civile de l’UE.

  10. 23 mars
    Nouveau pôle logistique totalement opérationnel en Slovaquie

    Le commissaire Lenarčič a visité un nouveau pôle de protection civile à Košice. Le centre est à présent totalement opérationnel et coordonne l’aide d’urgence proposée par 29 pays à l’Ukraine par le biais du Mécanisme de protection civile de l’UE.

  11. 22 mars
    Nouveau bureau européen de protection civile et d’aide humanitaire en Ukraine

    Le département de Protection civile et opérations d’aide humanitaire européennes a ouvert un bureau à Lviv, en Ukraine.

  12. 13 mars
    Première opération d’évacuation médicale organisée par l’UE dans le cadre de la crise en Ukraine

    L’UE a coordonné la première évacuation médicale organisée dans le cadre de la crise ukrainienne, aidant à transférer 3 enfants atteints d’une maladie chronique et leurs proches de la Pologne jusqu’en Italie.

  13. 11 mars
    La Tchéquie active le Mécanisme européen de protection civile

    La Tchéquie a demandé de l’aide face à l’afflux important de réfugiés, sous la forme d’abris temporaires d’urgence, équipements d’hébergement et experts en gestion des camps.

  14. 10 mars
    € 3 millions d’aide humanitaire supplémentaires alloués à la Moldavie

    Ce nouveau financement viendra en aide aux Ukrainiens contraints de fuir leur pays. Il aidera à fournir des articles permettant d’affronter la saison hivernale, des abris, des services de protection, des transports, l’accès aux soins et une aide en espèces.

  15. 4 mars
    Nouvelle aide avec des pôles logistiques d’urgence et la réserve rescEU

    L’UE a mobilisé une aide supplémentaire par le biais des réserves médicales rescEU basées en Allemagne, Hongrie et aux Pays-Bas.

    Des pôles logistiques ont été mis en place en Pologne ainsi qu’en Roumanie et Slovaquie, afin de distribuer le plus rapidement possible l’aide destinée à l’Ukraine.

  16. 2 mars
    Acheminement d’une aide d’urgence supplémentaire et visite d’un commissaire en Pologne

    Au 2 mars, 26 pays d’Europe, dont plus récemment la Bulgarie, la Tchéquie, l’Estonie, le Luxembourg, la Norvège et le Portugal, ont déjà proposé une aide, par exemple sous la forme de kits d’aide médicale, de médicaments, de sacs de couchage et de générateurs.

    Janez Lenarčič, commissaire à la gestion des crises, et Ylva Johansson, commissaire aux affaires intérieures, se sont rendus en Pologne pour évaluer la situation sur le terrain, ainsi que les besoins en termes d’aide et de coordination afin de protéger la population fuyant la guerre en Ukraine.

  17. 1 mars
    € 500 millions sur le budget de l’UE

    Le président Von der Leyen a annoncé une aide de l’UE d’au moins € 500 millions pour financer les activités mises en place pour gérer les conséquences humanitaires de la crise.

  18. 28 février
    La Pologne active le Mécanisme de protection civile de l’Union

    La Pologne a activé le Mécanisme de protection civile de l’Union européenne pour demander des articles médicaux et des médicaments. Jusqu’à présent, 6 pays ont proposé des articles de première nécessité à la Pologne.

  19. 28 février
    € 90 millions de financement humanitaire de l’UE pour l’Ukraine

    La Commission a annoncé avoir alloué € 90 millions de plus aux programmes d’aide d’urgence pour aider les civils affectés par la guerre en Ukraine.

  20. 27 février
    La Slovaquie demande de l’aide par le biais du Mécanisme de protection civile de l’Union

    La Slovaquie a demandé des équipements pour gérer, héberger et nourrir les réfugiés fuyant l’Ukraine. À ce jour, 10 pays de l’UE ont fourni des articles médicaux et d’hébergement.

    Des agents de liaison de l’ERCC ont été déployés en Pologne et en Slovaquie.

  21. 25 février
    La Moldavie active le Mécanisme de protection civile de l’Union

    La Moldavie a activé le Mécanisme européen de protection civile pour aider à gérer les flux migratoires.

  22. 24 février
    L’Ukraine demande une assistance en matière de protection civile

    Le jour de l’invasion par la Russie, l’Ukraine a activé le Mécanisme européen de protection civile pour demander des équipements de protection civile.

    En complément de l’aide déjà apportée, la Croatie, l’Allemagne, l’Italie, la Lituanie, l’Espagne, le Danemark et la Suède ont fourni plus de 2 millions d’articles essentiels.

  23. 15 février
    L’Ukraine demande de l’aide face au risque d’escalade

    En réponse à la demande d’aide d’urgence du gouvernement ukrainien, la Commission européenne a coordonné la fourniture d’articles de première nécessité pour aider la population civile par le biais du Mécanisme européen de protection civile.

Faits et chiffres (au 26/08)

6,2 millions de personnes
sont déplacées à l’intérieur du pays
selon les estimations de l’IOM.
€ 425 millions
valeur de l’aide en nature et des opérations d’urgence fournis
par le biais du Mécanisme européen de protection civile
€ 348 millions
d’aide humanitaire de l’UE
en 2022

Aide de l’UE entre 2014 et 2021

€ 1,7 milliard
Aide d’urgence et au rétablissement rapide
€ 350 millions
Aide humanitaire des États membres de l’UE
€ 194 millions
Aide humanitaire de la Commission européenne
Map Ukraine


Dernière mis à jour: 26/08/2022
Photo: © People in Need, 2022 (photographe: Alberto Lores)