Skip to main content
Protection Civile et Operations d'Aide Humanitaire Européennes
Afghanistan

Fiche info

Introduction

La situation en Afghanistan est considérée comme une des pires crises humanitaires au monde. Le pays a de très importants besoins humanitaires et connaît des déplacements de population de grande ampleur et de graves crises alimentaires. Cette situation est le fruit de plusieurs décennies de conflit, de sécheresses récurrentes et d’un déclin économique sévère dû aux développements politiques récents.

En dépit des problèmes causés par le retrait des troupes internationales et la prise de pouvoir des Talibans, l’UE continue d’apporter une aide d’urgence vitale à l’Afghanistan. Cette aide consiste en des soins médicaux d’urgence, une aide nutritionnelle et en espèces et une protection. Cette aide est aussi dispensée dans des zones que ne peuvent atteindre le gouvernement et les autres entités chargées de satisfaire les besoins fondamentaux des populations locales.

Quels sont les besoins ?

La pandémie de COVID-19, la sécheresse du printemps 2021, l’insécurité politique durable et les violences continues n’ont fait qu’aggraver la situation humanitaire.

Aujourd’hui, plus de 24 millions de personnes ont besoin d’une aide humanitaire dans le pays. Près de 23 millions de personnes, soit 55 % de la population afghane, souffre de la famine et 8,7 millions prennent moins d’un repas par jour.

Plus de 5,8 millions de personnes ont été déplacées à l’intérieur du pays en conséquence au conflit et aux catastrophes depuis 2012, dont 710 000 personnes rien qu’en 2021. La plupart d’entre elles n’ont aucune source de revenus. Depuis août 2021, l’aggravation de la crise économique a intensifié le phénomène de déplacement.

Parallèlement, près de 6,5 millions d’Afghans vivent toujours réfugiés dans les pays voisins (Iran et Pakistan), et pour beaucoup sans statut légal ou enregistrement officiel.

Plus d’1,17 million de personnes sont rentrées d’Iran et du Pakistan en 2021. L’afflux de ces rapatriés fait peser une pression supplémentaire sur les services existants. Il suscite également l’inquiétude quant à leur réintégration et leurs conditions de vie.

De plus, des conditions météorologiques sévères, telles que fortes chutes de neige, inondations soudaines et avalanches, affectent régulièrement des milliers de personnes et leurs maisons.

Carte Afghanistan

En quoi consiste notre aide ?

Au vu de l’intensité du conflit et des besoins humanitaires, la priorité de l’UE est de fournir une aide vitale.

En 2022, l’UE a alloué pour plus de € 114 millions d’aide aux organisations humanitaires qui interviennent en Afghanistan et dans la région. Cette somme vient s’ajouter aux € 222 millions d’aide humanitaire alloués en 2021.

L’UE a contribué pour plus de € 1,4 milliard aux opérations humanitaires menées en Afghanistan depuis 1994.

L’aide humanitaire de l’UE n’est jamais acheminée par l’intermédiaire des gouvernements ou de groupes armés. Ces fonds sont alloués strictement sur base des principes humanitaires d’indépendance, d’impartialité et de neutralité, pour garantir l’accès aux Afghans les plus démunis.

Les fonds alloués en 2022 permettront d’apporter des secours d’urgence essentiels aux plus vulnérables, notamment aux victimes de la guerre, des déplacements forcés et des catastrophes naturelles. Les interventions se concentrent sur l’organisation de (i) soins de santé d’urgence, (ii) d’un hébergement, (iii) d’une aide alimentaire, (iv) d’un accès à l’eau potable et l’assainissement, et de (v) divers services de protection ciblant spécifiquement les femmes et les enfants.

En réponse au séisme dévastateur de magnitude 5,9 qui a frappé l’est de l’Afghanistan en juin 2022, l’UE a attribué une aide de € 1 million aux partenaires humanitaires.

Ce financement répond aux besoins les plus urgents des Afghans affectés. Il aidera à apporter une aide médicale, de l’eau, des services d’assainissement et d’hygiène et un abri aux communautés les plus touchées et les plus démunies.

En 2022, le financement de l’UE a également répondu aux besoins induits par l’insécurité alimentaire et les urgences sanitaires liées à la sécheresse du printemps 2021, au conflit et à la pandémie de COVID-19. La prise en charge des patients atteints de la COVID-19 et la prévention de la propagation du virus font l’objet d’un financement continu.

Pour permettre l’acheminement de cette aide vitale, l’UE a transporté près de 600 tonnes de fret par le biais de 19 ponts aériens humanitaires organisés depuis août 2021.

Parmi ces marchandises figuraient du matériel chirurgical et des fournitures médicales essentielles au maintien d’une assistance médicale vitale en Afghanistan. Au cours des prochains mois, des vols supplémentaires seront affrétés pour transporter les équipements humanitaires en Afghanistan. 

L’aide de l’UE est dispensée par 27 organisations humanitaires parmi lesquelles figurent les Nations unies et d’autres partenaires humanitaires européens intervenant dans le pays.

L’UE finance également le mécanisme d’intervention d’urgence (ERM) qui garantit une assistance d’urgence rapide et flexible aux personnes récemment déplacées.

La fourniture initiale d’une aide vitale a permis à d’autres organisations humanitaires de coordonner et planifier une aide supplémentaire à moyen et long terme. Elle a aussi aidé les partenaires européens à mener une action efficace de sensibilisation en faveur d’une mobilisation rapide fonds de développement et de stabilisation.

En outre, l’UE dispense des services de santé vitaux tout en garantissant l’accès aux soins de santé des populations vivant dans les zones où les services santé habituels sont interrompus. Les infrastructures sanitaires continuent de signaler des taux d’admission record.

L’UE soutient aussi l’organisation d’une réponse spécifiquement nutritionnelle, au vu des plus de 3 millions d’enfants de moins de 5 ans souffrant de malnutrition en Afghanistan. En 2022, 1,1 million d’enfants de moins de 5 ans souffrant de malnutrition aiguë devraient avoir besoin d’un traitement.

L’UE finance aussi des projets éducatifs pour les enfants qui ont été contraints, par le conflit ou les déplacements, de quitter l’école. Les fonds de l’UE soutiennent aussi l’organisation de vols humanitaires, le partage d’informations clés sur le plan sécuritaire aux organisations non-gouvernementales, ainsi que la coordination des interventions humanitaires.

Dernière mise à jour: 24/06/2022
Photo: © Union européenne 2019 (photographe: Peter Biro)

Faits & chiffres

Plus de 5,8 millions de personnes déplacées.

24 millions de personnes dans le besoin, dont plus de 13 millions sont des enfants

1,1 million d’enfants de moins de moins de 5 ans souffrent de malnutrition aiguë et ont besoin d’un traitement médical.

Plus de 6,5 millions d’Afghans vivent en Iran et au Pakistan.

Aide humanitaire de l’UE :
Plus de € 114 millions en 2022
Plus de € 222 millions en 2021
Près de € 1,4 milliard depuis 1994