Skip to main content
Protection Civile et Operations d'Aide Humanitaire Européennes
© European Union, 2022 (photographer: Nadege Mazars)
Colombie

Fiche info

Introduction

Malgré les importantes avancées réalisées en Colombie au cours des dix dernières années, avec notamment l’accord de paix signé en 2016 avec le plus grand groupe de guérilla du pays (les FARC), les besoins humanitaires continuent d’augmenter.

La situation empire en raison (i) de l’expansion territoriale d’acteurs armés non-étatiques, (ii) de l’impact croissant des dangers induits par le changement climatique, (iii) des vulnérabilités socio-économiques croissantes exacerbées par la COVID-19, et (iv) des besoins d’intégration de plus de 2 millions de réfugiés et migrants vénézuéliens.

Quels sont les besoins ?

D’après les Nations unies, en 2022, 7,7 millions de Colombiens auront besoin d’une aide humanitaire.

L’an dernier, au moins 239 000 personnes ont souffert des répercussions du conflit. Parmi ces conséquences figurent les déplacements forcés, les confinements, les menaces, les homicides, les explosions de mines et le recrutement forcé, d’après le Bureau de la coordination des affaires humanitaires de l’ONU (OCHA).

Le conflit affecte en particulier les communautés indigènes et afro-colombiennes. Les civils sont devenus les cibles systématiques d’attaques violentes, en particulier sur la côte Pacifique et dans les régions frontalières. Un nombre record d’attaques ont été signalées en 2021, avec une hausse alarmante des meurtres.

Les populations les plus vulnérables requièrent une protection, d’une aide alimentaire, de soins de santé, d’une éducation, et d’un accès à l’eau potable. Outre les besoins fondamentaux, la situation des réfugiés et des personnes déplacées à l’intérieur du pays exige aussi de leur apporter une protection, un soutien psychosocial et une aide juridique.

Plus de 6 millions de Vénézuéliens ont fui leur pays depuis 2015, dont plus d’2 millions sont allés en Colombie. Les chiffres de l’édition 2022 du Plan régional d’intervention pour les réfugiés et les migrants (RMRP) sont alarmants. Il révèle notamment que 4,83 millions de personnes ont besoin d’aide en Colombie, dont des migrants, des réfugiés et les communautés hôtes.

La Colombie a fait état de plus de 6 millions de cas de COVID-19 et de plus de 140 000 décès en juin 2022.

La pandémie a aussi gravement affecté la structure socioéconomique du pays. D’après les données du gouvernement, 3,5 millions de personnes ont basculé dans la pauvreté, portant le nombre total de personnes en situation de pauvreté à 21 millions (42,5 % de la population).

Les éruptions volcaniques, glissements de terrain, inondations et vagues de sécheresse menacent elles aussi la stabilité de la population, affectant des millions de personnes à travers le pays. Rien qu’en 2021, près d’un million de personnes ont été touchées par les risques naturels.

Carte de Colombie

En quoi consiste notre aide ?

Avec plus de € 335 millions perçus depuis 1994, le pays est le premier bénéficiaire de l’aide humanitaire de l’UE en Amérique latine.

En 2021, l'UE a alloué € 18 millions d'aide humanitaire à la Colombie. Par ailleurs, plus de € 21 millions ont été mobilisés pour la Colombie dans le cadre de projets humanitaires régionaux soutenant les Vénézuéliens vulnérables et contraintes au déplacement et leurs communautés d’accueil.

L’UE accorde une attention particulière aux victimes des crises oubliées – des crises humanitaires graves et durables dans lesquelles les populations touchées ne reçoivent pas une aide internationale suffisante, comme c’est le cas en Colombie.

Les Colombiens touchés par le conflit sont notre priorité, qu’ils vivent dans leurs communautés ou qu’ils fuient les violences (y compris ceux qui cherchent refuge dans les pays voisins). Nous aidons à fournir une protection, des soins de santé, un accès à l’eau et un assainissement, en particulier aux catégories de population vulnérables, comme les femmes, les enfants et les populations indigènes et afro-colombiennes.

Depuis 2017, l’UE a financé plus de 60 projets humanitaires pour soutenir plus de 2 millions de migrants et réfugiés vénézuéliens vivant en Colombie. L’objectif est de s’assurer qu’ils aient accès adéquat à des soins de santé, une éducation et une protection.

L’UE se concentre aussi sur l’aide alimentaire, en particulier pour ceux dont les ressources financières sont limitées par les groupes armés. Nous œuvrons aussi à garantir que les enfants déplacés à l’intérieur du pays et les migrants et mineurs réfugiés puissent aller à l’école.

En 2020 et en 2021, l’UE a apporté une aide humanitaire pour endiguer la propagation de la COVID-19 en Colombie. Pour cela, nous avons adapté des projets en cours, et accordé de nouveaux financements dans les secteurs de la santé, l’eau, l’assainissement et l’hygiène, en particulier auprès des communautés indigènes vivant dans les zones les plus reculées du pays.

Au total, l’UE a investi plus de € 20 millions, dont plus de € 7,5 millions ont été utilisés en Colombie pour fournir des services de santé, des systèmes d’assainissement des eaux, et des kits d’hygiène.

L’UE s’efforce de réduire les risques associés aux catastrophes naturelles et d’accroître la résilience et la préparation des personnes les plus vulnérables aux inondations, vagues de sécheresse, glissements de terrain et séismes. La préparation aux catastrophes et le renforcement capacitaire sont intégrés dans l’ensemble des projets pour limiter l’impact de ces risques naturels et renforcer les capacités de réponse des communautés et institutions.

Depuis 1994, plus de € 16 millions ont été alloués à la réaction d’urgence et à l’aide aux victimes de catastrophes naturelles, ainsi que plus de € 20 millions à la préparation aux catastrophes et à la réduction des risques de catastrophe afin de mieux préparer les communautés et les institutions aux dangers futurs.

Dernière mise à jour: 29/06/2022
Photo: © Union européenne, 2022 (photographer: Nadege Mazars)

Faits & chiffres

7,7 millions de personnes ont besoin d’une aide humanitaire en Colombie (HRP 2022)      

8,2 millions de personnes déplacées à l’intérieur du pays depuis le début du conflit colombien (UARIV, 2022)

Plus de 142 000 réfugiés colombiens et quelque 68 000 demandeurs d’asile dans les pays tiers (HCR, 2022)

2,2 millions de réfugiés et migrants originaires du Venezuela (Migración Colombia, juin 2022)

Aide humanitaire de l’UE :
€ 335 millions depuis 1994
€ 18 millions en 2021