Skip to main content
Protection Civile et Operations d'Aide Humanitaire Européennes
Madagascar

Fiche info

Introduction

Madagascar connaît actuellement la pire sécheresse de ces 40 dernières années. Les effets combinés de la sécheresse, d’une faible productivité agricole, de la pandémie de COVID-19 et des pénuries en aliments de base sur les marchés ont entraîné une détérioration de la sécurité alimentaire.

Le pays détient l’un des taux de malnutrition les plus élevés au monde et plus de la moitié des enfants du pays souffrent de malnutrition chronique. L’UE continue d’aider Madagascar sur le plan humanitaire, au travers d’une aide alimentaire et nutritionnelle dans le Grand Sud, d’une préparation aux catastrophes et d’une éducation en situation d’urgence.

Quels sont les besoins ?

Les évaluations récentes indiquent que 1,64 million de personnes devraient souffrir d’insécurité alimentaire aiguë au cours de la période de janvier à avril 2022. Des études récentes ont révélé que la prévalence d’une insécurité alimentaire modérée et sévère reste supérieure à 80 % dans tous les districts du Grand Sud.

Dans les 10 districts du sud évalués, la malnutrition aiguë affecte 7,6 % des enfants de 6 à 59 mois, confirmant une situation nutritionnelle très précaire. On s’attend à ce qu’environ 309 000 enfants du Grand Sud souffrent de malnutrition aiguë d’ici août 2022. Ce chiffre tient compte des presque 60 000 enfants qui devraient souffrir d’un risque de malnutrition aiguë sévère.

L’accès à l’eau, insuffisant pendant la période de sécheresse, est un problème structurel. La protection reste un secteur clé largement négligé. Le niveau de prévention et de réponse est actuellement très faible. Les abus d’enfants et violences sexuelles et sexistes sont en hausse, de même que les taux de décrochage scolaire.

La pandémie de coronavirus a considérablement exacerbé cette situation déjà préoccupante sur le plan de la sécurité alimentaire. D’après la Banque mondiale, la COVID-19 a plongé 1,4 million de personnes dans l’extrême pauvreté en raison des pertes d’emplois dans les secteurs clés de la manufacture et des services, ainsi qu’en raison d’une perte soudaine de revenus pour les travailleurs au noir directement impactés par les mesures de confinement dans les principales villes.

Carte de Madagascar

En quoi consiste notre aide ?

En 2021, les € 8 millions d’aide humanitaire alloués par l’UE ont servi à faire face à l’insécurité alimentaire et aux besoins nutritionnels d’urgence. Nous avons, par ailleurs, alloué € 4 millions aux actions de renforcement de l’éducation en situation d’urgence et de préparation aux catastrophes, ainsi qu’à l’organisation de campagnes de vaccination contre la COVID-19 en accord avec le programme national.

En 2022, notre financement a pour but de renforcer l’aide apportée l’an passé en aidant les personnes les plus démunies. Nous ferons en sorte de faciliter l’accès à la nourriture et aux services nutritionnels tout en répondant aux besoins spécifiques des enfants, des femmes enceintes et allaitantes et aux personnes atteintes d’un handicap. L’UE travaille aussi avec ses partenaires à la préparation aux catastrophes en réponse à la sécheresse.

L’UE surveille la situation humanitaire dans le Grand Sud. Les services d’aide humanitaire et d’aide au développement de l’UE combinent et coordonnent aussi leurs efforts, pour renforcer la résilience des communautés du Grand Sud sur le long terme.

Madagascar a été frappée par la tempête tropicale Ana en janvier 2022 et par le cyclone tropical Batsirai les 5 et 6 février 2022. Les fortes pluies, les vents puissants et la montée des eaux ont provoqué des inondations qui ont entraîné le déplacement de dizaines de milliers de personnes et la destruction d’infrastructures essentielles. L’UE et ses États membres se sont mobilisés pour contribuer aux efforts du gouvernement pour apporter une réponse immédiate aux populations affectées.

Par ailleurs, la Commission européenne verse une aide humanitaire de € 100 millions pour soutenir la mise en place de campagnes de vaccination dans les pays d’Afrique ayant des besoins humanitaires critiques et des systèmes de santé fragiles.

Au moins € 8 millions de ces fonds serviront à soutenir les campagnes de vaccination menées en faveur des plus vulnérables dans la région de l’Afrique australe et de l’océan Indien. Sur cette somme, € 1 million seront alloués à Madagascar.

Dernière mise à jour: 16/02/2022
Photo: © UNICEF/Andrian. Tous les droits réservés. Licence concédée à l’Union européenne sous conditions.

Faits & chiffres

Plus de 1,6 million de personnes ayant besoin d’une aide humanitaire urgente.

2 personnes sur 5 en situation d’insécurité alimentaire sévère.

On s’attend à ce qu’environ 309 000 enfants du Grand Sud souffrent de malnutrition aiguë d’ici août 2022, dont 60 000 de malnutrition aiguë sévère

Le pays est confronté à la pire sécheresse de ces 40 dernières années.

Aide humanitaire de l’UE :
€ 27 millions en 2022 alloués à la région d’Afrique australe et de l’océan Indien, et notamment à Madagascar
€ 12 millions en 2021